Suite side-project

Vous pouvez changer les choses !

La première étape est de confronter nos stéréotypes à la réalité...

Abandon

  • Chaque jour en Belgique, environ 167 animaux sont abandonnés.
  • Le refuge Veeweyde accueille chaque mois en moyenne 120 chiens perdus ou trouvés, ainsi que 2500 chats par an.
  • Durant les mois d’été, il s’agit de près de 200 chatons abandonnés au refuge suite à la non stérilisation des animaux. Un chaton sur trois meurt dans les 10 jours après l’adoption.

Euthanasie

  • Certains refuges étant trop pleins, certains pratiquent l’euthanasie sur les animaux dits dangereux, ou ayant trop peu de chance de se faire adopter
  • En moyenne 35% des animaux abandonnés en refuge se font euthanasier.

Justice

  • La loi belge prévoit des sanctions en cas de maltraitance animale, allant jusqu’à 10000€ d’amende et 6 mois de prison, voir 1 an pour les récidives.
  • La loi prévoit également qu’est puni d’un emprisonnement de 1 à 3 mois et d’une amende de 52 à 2000€ ou d’une de ces peines seulement, celui qui abandonne un animal avec l’intention de s’en défaire.

Selon toi, est-ce que stériliser son animal est dangereux pour sa santé ?

Adoptons des gestes essentiels et simples...

Et pourquoi pas faire part de ces conseils à votre entourage afin de sensibiliser plus de personnes ?

Adopter les animaux des refuges

Cela commence par ne plus acheter d’animaux chez des éleveurs ou des privés.

Alors oui, un petit chiot chez un éleveur, ça fait envie. C’est très mignon et on dirait une grosse peluche prête à donner tant d’amour et à qui on a envie d’en donner. Et ne parlons même pas de tout les groupes sur les réseaux sociaux proposant des animaux à la vente ou à l’adoption !

Seulement les refuges animaliers regorgent également d’animaux ! L’avantage, c’est qu’ils ont été traité avec soin par des bénévoles qui connaissent le caractère de chacun ; Une belle façon de trouver le compagnon qui correspond à votre style de vie.

Sachez également qu’un décrêt interdit les publication de petites annonces dans les lieux publics, journaux ou sur les réseaux sociaux. Il est obligatoire de passer par les revues et sites spécialisés.

Penser à l'avenir

Cet animal est un être vivant qui va grandir, changer et être dépendant de vous. Vous êtes responsable de son bien être lorsque vous faites le choix d’adopter un animal de compagnie, soyez conscient que celui-ci grandira.

Il aura besoin d’être sorti plusieurs fois par jour, engendrera des frais financier et fera parti intégrante de votre famille, vous devrez lui consacrer du temps, et ce quelque soit la météo. Êtes vous capable d’assumer un animal, et-ce même lorsqu’il tombera malade et qu’il faudra assumer les frais médicaux ? Ou bien pour partir en vacances : Êtes vous capable de l’emmener avec ou de trouver une alternative pour qu’il ne soit pas seul ?

Est-ce que dans 10 ans vous serez également capable de vous occuper de celui-ci, lorsqu’il aura grandi ? Aurez vous encore l’espace suffisant, le temps, l’argent ? Quelle sera votre situation familiale dans le future, celle-ci sera t’elle toujours propice au bien être de votre compagnon ? Posez-vous les bonnes questions, c’est essentiel pour votre bien être et celui de l’animal.

Stérilisez vos animaux, vous sauverez des vies

La stérilisation est la meilleure solution pour contrôler la population animale.

Chez les félins par exemple, cela permet d’éviter que des centaines, voire des milliers de chatons soient abandonnés chaque année et laissés à leur triste sort. La stérilisation de votre chat n’affectera en rien sa personnalité ni son goût pour le jeu.

Chez le mâle

  • Réduction de son territoire et la disparition de sa tendance au marquage d’urine, dans la maison notamment, et il sera plus propre.
  • Il pourrait devenir, en outre, plus affectueux, moins fugueur et moins bagarreur avec ses congénères.

Chez la femelle

  • La chatte n’aura plus de chaleurs, ce qui augmentera considérablement sa qualité de vie.
  • Citons les fugues, les miaulements interminables et les frottements.
  • De plus, une chatte non stérilisée attire les mâles des environs et peut avoir jusqu’à trois portées de 4 à 5 chatons par an!
  • Cette opération met donc fin à ces portées successives qui nuisent à sa santé et à son bien-être.

Stériliser son animal, c’est le soulager de maux qui peuvent le frustrer énormément, et prévenir du potentiel abandon de leurs petits.

Si votre animal avait une portée et que vous décidiez de les donner à d’autres personnes, sauriez-vous vraiment ce qu’il adviendrait d’eux ? Et si vous n’arriviez pas à faire adopter tous les petits, qu’en feriez vous ?

Nous pouvons changer les choses.
Nous pouvons leur offrir un avenir meilleur.